Breaking News
Home / Créer son escape game / Comment créer un escape game en 5 étapes

Comment créer un escape game en 5 étapes

Vous êtes sur le point de vivre une folle aventure chez vous. Votre mission : réaliser le jeu d’évasion le plus dingue que vous ayez jamais construits pour vos amis. Mais avant de dévoiler votre chef d’oeuvre, vous allez devoir imaginer un scenario de folie, concevoir des énigmes touffues et déjouer les pièges de la dispersion des idées. A la clé de ce joli challenge : un moment joyeux passé tous ensemble, vos amis surpris et vous vous verrez peut être attribué le titre de capitaine de soirée.
Créer un escape game est un vrai casse-tête. Heureusement, votre fidèle serviteur – qui a écrit cet article 😉 – est là pour vous aider. Découvrez ici comment créer un escape game en 5 étapes.

Commencez par choisir un thème qui vous ressemble

Ce qui est génial en réalisant votre propre escape game, c’est que vous pouvez imaginer n’importe quel univers pour le jeu. Vos films préférés, les mythes et les légendes anciennes, ainsi que les jeux vidéos sont d’excellentes sources d’inspiration. La création n’a pas de limite et le plus important est que ce soit amusant !

Ensuite, écrivez un scenario digne d’Hollywood

Une fois le thème choisi, vous pouvez maintenant écrire un super scenario pour votre escape game.

L’idéal est d’expliquer la situation à l’aide d’une image ou une vidéo. Ou en tout cas, évitez de poser trop de texte (moins d’une minute de lecture au total). Votre scenario doit répondre aux questions suivantes :

  • Pourquoi les joueurs se retrouvent enfermés dans cet univers ?
  • Que cherchent-ils ?
  • S’ils ne parviennent pas à sortir avant le délai imparti, que va-t-il leur arriver ?

A ce stade, il n’y a encore rien de compliqué, donc n’hésitez pas à être créatif et écrire une histoire aussi intéressante que possible. L’important est de ne pas s’ennuyer !

Imaginez les énigmes et organisez leur imbrication dans l’histoire

Maintenant que vous tenez votre scenario, c’est là que le véritable casse-tête commence. Il va falloir imbriquer des énigmes à votre histoire.

  • Commencez par écrire chaque étape de votre histoire sur un post-it séparé.
  • Placer les post-it à la manière d’un organigramme. La linéarité est à éviter pour éviter à vos joueurs de rester bloqués et qu’ils puissent résoudre plusieurs défis en parallèle.
  • Transformer chaque étape de l’histoire en énigmes ou action.
  • Ajouter des post-it pour représenter les objets de l’histoire dans l’organigramme. Utilisez une autre couleur pour reconnaître visuellement toutes vos idées.

Attendez-vous à changer plusieurs fois l’agencement de votre histoire et vos défis. En effet, cette étape est la plus difficile et constitue un véritable puzzle de choix scénaristique et d’énigmes. Recommencez autant de fois que nécessaire, jusqu’à ce que l’histoire soit claire dans.

Vous souhaitez surprendre vos amis avec vos énigmes, n’est-ce pas ? Voici mes astuces :

  • Choisissez des énigmes variées : des codes à déchiffrer, des objets à manipuler, des objets cachés, voire des personnes à trouver pour débloquer un élément… Bref, surprenez vos amis avec la combinaison d’énigmes complexes et bien touffues.
  • Disposez les énigmes du plus facile au plus difficile. Rien ne sert à bloquer vos amis avec un casse-tête compliqué dès le départ. Ils se retrouveraient coincés et vous risquez de les voir se cogner la tête contre les murs. Et ce n’est pas ce que vous cherchez… Une première énigme facile est un excellent échauffement et les encourage à poursuivre. De cette manière, ils progressent dans un sentiment d’accomplissement.
  • Faites le bon dosage. Si le jeu est trop facile, vos invités risquent de s’ennuyer. Si le jeu est trop difficile, ils risquent de bloquer et de ne plus trouver le jeu amusant. Alors, adaptez le niveau de difficulté en fonction de vos invités (compétitifs ou détendus, enfants ou adultes, elfes intelligents ou nains bourrus).

Gardez en tête que toutes les énigmes doivent être connectées entre elles. Sinon, il sera difficile pour vos invités de s’y retrouver.

Astuce : vous pouvez trouver tout un tas de casse-tête sur Instagram ou Pinterest.

Utilisez tous vos talents pour confectionner les énigmes et les décors

Il est important de faire un plan du jeu bien détaillé avant de se lancer la confection des énigmes et des décors. Cela permettra d’économiser du temps quant à la réalisation même du jeu.

Hormis les cadenas ou objets déjà opérationnels à votre disposition, il faut parfois mettre la main à la pâte. Vous pouvez par exemple :

  • écrire un message invisible sur une lettre à l’aide de l’encre sympathique ;
  • construire une boite en carton ou en papier maché ;
  • peindre une toile qui reflètent un indice visible uniquement avec une lampe UV ;
  • faire de l’origami ;
  • enregistrer un message vocal, musical ou vidéo…

Amusez-vous et laisser libre court à votre créativité ! Pensez aux émotions que vous voulez faire ressentir lors du jeu : peur, tension, dégoût…
Pour cela, utilisez des lumières, une musique et des effets spéciaux appropriés.

Testez votre jeu et paufinez les détails

Félicitations ! Vous êtes arrivés jusqu’ici !
Il est temps de tester votre jeu d’évasion en vérifiant ces 3 points importants :

  • l’organisation de la salle : est-ce que les objets sont bien visibles ou accessibles ?
  • l’histoire : est-ce que le scénario est suffisament compréhensible ?
  • les énigmes : combien de temps dure le jeu ? Est-ce que les énigmes sont trop simples, ou au contraire trop longues ?

Après avoir fait cette check-list, vous pourrez modifier votre jeu d’évasion et investir encore plus de temps sur les détails et les accessoires.

Astuce : Comment créer un escape game chez soi tout en préservant des zones privées ? Si vous ne voulez pas que tout le monde fouille n’importe où chez vous, pensez à poser des marqueurs indiquant les limites du jeu. Par exemple, placer des post-its « bombe – danger ne pas approcher » sur les portes et tiroirs privés.

Vous savez maintenant comment créer un escape game en quelques étapes. Bien sûr, vous pouvez créer votre escape game en dehors de chez vous, comme dans un parc en extérieur, au travail ou bien à l’école. Cette méthode peut s’adapter au lieu dans lequel vous voulez jouer.

Alors avez-vous réussi votre mission ? Partagez votre expérience dans les commentaires, ça m’intéresse =)